Et maintenant, comment perdre du poids ?

Et maintenant, on fait quoi ? Tout ça c’est bien gentil mais dans la vraie vie, comment perdre du poids ?

Quel chemin pour perdre du poids ?

Simple : on passe à l’action.

Après toute une série d’articles plutôt théoriques concernant :

Nous allons maintenant mettre en pratique ce que nous avons appris ; pour cela nous allons définir un objectif. Concrètement, nous allons nous donner une échéance et un résultat mesurable.

L’objectif

Pour ma part j’ai décidé que perdre du poids signifie que, sous 6 mois je devrais de nouveau pouvoir mettre un jean Levi’s 501 (pub gratuite) de taille 32 et serrer ma ceinture au dernier cran sans ressentir la moindre gêne.

Ma méthode

Comment est-ce que je compte atteindre cet objectif ? Je vais me baser sur ce que préconise le régime crétois en l’adaptant à mes goûts. Ainsi je vais consommer beaucoup plus d’aliments naturels (donc les moins transformés possible) :

  • Légumes crus ou cuits à la poêle, le plus possible,
  • Fruits,
  • Céréales et légumineuses : blé, flocons d’avoine, lentilles, riz…
  • Diminuer au maximum les produits laitiers ; à la place je consommerai des yaourts au soja que je fais moi-même (non sucrés ni aromatisés),
  • Réduire drastiquement les viandes au profits des poissons, 1 fois par jour maximum et plutôt le midi,
  • Pas de sauces,
  • Pas de sucreries, pâtisseries, chocolats, viennoiseries…

Les exceptions

Comme je suis humain, j’ai aussi mes envies, ma volonté n’est pas infaillible et j’ai besoin de soupapes. Ainsi je m’autoriserai :

  • du pain au levain ou complet,
  • 1 verre de boisson alcoolisée par mois (dose standard de bar).

Et à part ça ?

Je vais marcher le plus possible : au moins 20 minutes par jour d’une seule traite (je prendrai le bus 2 ou 3 arrêts plus loin que d’ordinaire) ; le week-end je marcherai au moins 1 heure ou j’irai nager 45 minutes.

Pourquoi ces durées ? Je ne cherche pas à dépenser des calories, mais plutôt à activer mes muscles, à oxygéner mon corps et à drainer les divers déchets générés par le métabolisme. Ainsi :

  • 20 minutes représentent une durée suffisante pour oxygéner l’ensemble des muscles « en profondeur » ; c’est la durée à partir de laquelle quand on arrête de marcher on ressent des picotements dans les jambes,
  • 1 heure est une durée qui permet de passer à la consommation de lipides lors d’un effort physique (en général cela démarre à partir de 45 minutes, selon l’intensité de l’effort)

Quand je dis que je vais marcher, il ne s’agit pas de faire du shopping mais plutôt de marche active : je marche à grandes enjambées, à un rythme qui me demande des efforts et qui, même en hiver, m’amène à la limite de la transpiration.

L’idéal est de pratiquer la marche nordique pour mobiliser un maximum de muscles mais il n’est pas toujours simple de se promener avec ses bâtons en ville. Pour les timides, c’est cependant un bon moyen d’entamer le conversation avec d’autres personnes, curieuses, intéressées voire déjà pratiquantes…

Conclusion

Ce court article vise à assurer une transition vers des articles plus « pratiques » ; les billets suivants aborderont quelques unes des questions que m’ont déjà posées des lecteurs :

  • Comment gérer des périodes de fin d’années et autres abus ?
  • Comment perdre du poids quand on a toujours faim ?
  • Quoi manger, quelles recettes faciles et rapides ?
  • Je suis stressé, comment dois-je entamer ma perte de poids dans ces conditions ?
  • Je ne suis pas sportive, que dois-je faire ?
  • Manger, bouger … que peut-on faire d’autre pour accélérer un peu ?

N’hésitez pas à envoyer vos commentaires ou mails pour m’indiquer où vous en êtes, est-ce que vous avez réussi à vous lancer et avec quels résultats, quels sont les obstacles les plus difficiles à surmonter pour vous…

D’ici-là, la route est longue mais la voie est libre, alors … Adieu les kilos !

Route dégagée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *