Le régime crétois – principe et intérêt

Aujourd’hui je vous propose une étude du régime crétois ; je me suis inspiré d’un livre très intéressant, dont vous trouverez la référence et un lien affilé au bas de cet article.

 

Vue de la Crête

 

Le véritable régime crétois

L’étude du régime alimentaire des crétois, au moins jusqu’aux années 80, a révélé les éléments suivants :

  • La Crète cultive depuis des siècles les céréales : blé, lin, sésame, orge, et exporte à la fois ses olives, raisins secs, vin et miel ;
  • Les quatre éléments essentiels de l’alimentation sont les suivants : l’huile d’olive, le pourpier (une sorte de salade), les escargots et le vlita (un légume ressemblant à l’épinard) ;
  • Au fil des saisons les repas évoluent : par exemple en hiver on consomme plus de pâtes, de haricots et de lentilles ;
  • Les crétois consomment du pain toute l’année : il s’agit d’un pain  plat, parfois sans levain et parfumé avec du pavot, du cumin, de l’anis voire des olives ou des raisins ;
  • De même ils raffolent des poissons : loups, rougets, mulets, loups (ou bars), rascasses, boites, mérous, sardines, espadons, thon, sole…. Les anchois sont plutôt consommés en salade avec des haricots ;
  • Le régime comprend souvent des escargots, crabes, poulpes, oursins et calamars ;
  • Le principal aliment de chaque repas est constitué par les légumes : concombres, courges, fenouil, raids, betteraves, pissenlits, artichauts… Ils sont souvent relevés par différentes plantes et aromates : origan, cumin, romarin, menthe, persil, aneth, basilic, cèleri, cannelle, sauge, ail, oignon… ;
  • La viande (en général de l’agneau ou du poulet) est consommée grillée avec des aromates, accompagnée de légumes crus ;
  • Les fromages sont fabriqués à base de lait de chèvre ou de brebis et caillés avec du jus de figue : mizithbra (semblable à la ricotta italienne), stuka et feta ;
  • Les yaourts sont consommés nature ou au miel, et peuvent servir à confectionner des sauces ;
  • Les crétois consomment beaucoup plus de fruits que dans les autres pays : environ 460 gr. par personne et par jour ;
  • Enfin, les crétois pratiqueraient des jeûnes plusieurs fois par an ; durant ces petites périodes ils s’abstiennent de manger les aliments à sang : ils remplacent alors les viandes par des oeufs et les poissons par des escargots ou fruits de mer.

Depuis le début des années 90, les crétois évoluent vers un classique régime alimentaire « à l’occidentale », comportant de plus en plus de viande rouge et de plats préparés. Les études nous diront rapidement quel en est l’impact sur leur santé.

 

Bienfaits avérés

Des études ont été menées par la Fondation Rockfeller, Ancel Keys. Ces études ont comparé, sur plusieurs milliers de personnes, les régimes alimentaires du plusieurs populations de différents pays ainsi que les taux de mortalité.

De plus, l’Etude de Lyon a comparé, pour deux groupes de patient ayant subi un infarctus du myocarde, la mise en oeuvre de deux régimes :

  • Un classique régime hypo-cholestérolémiant proposé en général à ce type de patients ;
  • Le régime crétois.

Le régime crétois a apporté des bienfaits concernant les maladies cardio-vasculaires et réduirait fortement l’incidence de certains cancers. De fait le taux de mortalité après un an  s’est avéré inférieur de 70 %. Après 4 ans, cette baisse est toujours de 56 %. Le plus surprenant est que le taux de cholestérol a baissé de façon quasi-similaire entre les deux groupe ; le régime crétois aurait donc un effet supplémentaire : il empêcherait la formation des caillots bouchant les artères coronaires.

Enfin ce régime permettrait de lutter efficacement contre l’obésité et l’ostéoporose.

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

La protection apportée par le régime crétois passerait par plusieurs vecteurs :

  • La vitamine C : Elle a des vertus antioxydants (lutte contre les radicaux libres) et aide l’organisme à régénérer la vitamine E ;
  • Les caroténoïdes : Ce sont les pigments rouges ou oranges des légumes. Ils comprennent des précurseurs de la vitamine A ; certains caroténoïdes ont un effet préventif contre le cancer de la prostate. Ils agissent en synergie avec la vitamine C ;
  • Les polyphénols : Ils ont des propriétés antioxydantes ; ils protègeraient les cellules saines contre certains produits toxiques et inhiberaient la croissance des cellules cancéreuses ;
  • Les fibres alimentaires : Au-delà de l’effet sur le tractus digestifs et l’absorption des sucres et lipides, elles auraient un effet protecteur vis-à-vis du côlon ;
  • Le potassium : Présent dans de nombreux fruits et légumes, il protège contre l’hypertension et le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) ;
  • le magnésium : Il protègerait contre les angines de poitrine et l’insuffisance coronaire ;
  • Les acides gras oméga-3 : Présents dans les poissons gras, l’huile d’olive et les fruits secs (noix, noisettes, amandes…), ils préviendraient le bouchage des artères.

La consommation importante de fruits et légumes, au-delà d’apporter tous ces éléments, ont une faible concentration calorique et ralentissent la digestion, d’où un effet de satiété prolongé. Enfin le fait de les consommer crus préserve les vitamines.

 

Principe du « régime crétois » adapté

Si on l’adapte aux habitudes alimentaires de français, le régime crétois se résume aux pratiques suivantes :

  • Consommer cheque jour du pain, des céréales, des fruits, des légumes frais ou secs, des fromages ou des yaourts et des olives ;
  • Utiliser de l’huile d’olive pour l »assaisonnement et la cuisson ;
  • Boire principalement de l’eau et un peu de vin rouge ;
  • Consommer plusieurs fois par semaine du poisson, du poulet, des oeufs et des desserts sucrés ;
  • Consommer de la viande rouge seulement trois à quatre fois par mois.

Les français ont ceci de particulier que, malgré une alimentation riche en viande et en acides gras saturés, ils ont l’un des taux de mortalité les plus faibles d’Europe voire du monde ; ceci en raison d’une alimentation plutôt riche en fruits et légumes et à la consommation de vin rouge, riche en polyphénols. Ce phénomène bien connu s’appelle le paradoxe français.

Ceci étant, notre alimentation évolue depuis une trentaine d’années vers des habitudes plus américaines, à base de plats préparés et sucrés ; le paradoxe français est en voie de disparition au profit d’un surpoids et d’une obésité qui, elles, sont mondiales.

 

Plat de légumes

 

Conclusion sur la méthode

Le régime crétois tel que présenté ici n’est rien d’autre qu’un ré-équilibrage de notre alimentation vers des mets plus sains :

  • Aliments naturels ;
  • Limitation des acides gras saturés ;
  • Cuisson raisonnée des légumes pour préserver les vitamines.

Je trouve ce régime particulièrement intéressant par son côté équilibré, au contraire des régimes hyper-protéinés, sans glucides ou sans graisses. Le régime crétois permet à la fois de réguler son poids mais aussi de préserver sa santé sur le long terme ; on peut donc le suivre durant toute une vie  sans craindre de déséquilibre ou de carences.

 


J’attribue à cette méthode les notes suivantes :

  1. Nombre d’axes de travail : 05 / 10
  2. Coût pour suivre la méthode : 08 / 10
  3. Impact sur la santé à moyen terme: 09 / 10
  4. Difficulté pour suivre la méthode : 09 / 10
  5. Durabilité de effets en fin de régime : 09 / 10
  6. Volonté requise pour suivre la méthode : 08 / 10

Note globale : 48 / 60


 

Le livre

Cet article n’étant qu’un résumé, le livre ci-dessous détaille l’action des différents glucides, acides gras et protéines sur l’organisme ; en effet il propose également des adaptations à différentes situations :

  • Grossesse ;
  • Enfance ;
  • Adolescence ;
  • Séniors ;
  • Perte de poids ;
  • Problèmes cardio-vasculaires.

Enfin il propose une liste des 150 recettes simples pour des repas équilibrés et conviviaux ; cela va des entrées aux poissons, en passant par les viandes, pâtes et desserts.

Pour ma part, je suis conquis ; c’est d’ailleurs la méthode que j’avais choisie pour perdre quelques kilos avec succès, sans même connaître l’existence de ce régime.

Si vous débutez dans le régime crétois et cherchez des conseils pratiques, je vous recommande ce livre sans restriction :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *